Séminaire Ring Sport avec Hervé Mavuanga

By | Non classifié(e) | No Comments

Séminaire Ring Sport:

Durée et dates: 3 jours, 24, 25 et 26 mai 2019

Coût: 450 $ Dog Spot. 300 $ Spectateur Spot. Petit déjeuner et déjeuner inclus.

Séminaire sur les chiens d’assistance:

Séminaire du département du gouvernement 2 x jours, 30 et 31 mai 2019 (services de police, militaires et services correctionnels uniquement) Contactez-nous pour plus de détails pour garantir votre place.

Lieu: Ataro Training Facility Londonderry, NSW.

Contactez-nous pour plus de détails.

Hervé Mavuanga n’a pas besoin d’être présenté aux fans de différentes variantes de Ringsport car il a été à la pointe du développement moderne du sport et au plus haut niveau. Il continue d’élever la pratique de tout cela dans une forme d’art – que ce soit la compétition ou l’entraînement du chien.

Voici une interview avec Hervé.

Q1> Bonjour Hervé! Merci de nous donner l’occasion de vous poser notre liste de 20 questions. Nous espérons que cela donnera à vos fans une dimension différente de vos connaissances et surtout apprendre la sagesse et la perspective que vous apportez. Parlez-nous de votre enfance. Où êtes-vous né? Quand avez-vous voyagé en France? Veuillez nous parler de votre premier chien.

Je vous remercie. Je suis honoré d’être ici et de voir une longue amitié s’épanouir. Je suis né au Zaïre (aujourd’hui Congo) et j’ai déménagé à Paris quand j’avais 4 ans – tout cela parce que mon père était diplomate. J’ai toujours été intéressé par les chiens. Mon premier chien était une femelle berger allemand mais sans papiers! En fait, je l’ai sortie de la rue et je l’ai appelée «Thesa».

Q2) Quand avez-vous été exposé pour la première fois au Mondioring ou au French Ring?

Ah! J’ai eu de la chance car il y avait un club canin appelé «Club de Montfermeil» qui était juste en face de mon école. J’ai décidé de jeter un coup d’œil pour voir ce qui se passait là-bas et j’ai posé un tas de questions. Ils m’ont suggéré de commencer à suivre des cours d’obéissance canine les samedis et dimanches. Quand j’ai commencé à voir de quoi il s’agissait, je me suis senti attiré par tout cela. Mais, malheureusement, mon chien «Thesa» n’a pas pu participer à ce sport. Néanmoins, mon intérêt et mon amour ont été piqués et le sentiment ne m’a pas quitté!

Q3) À quand remonte votre première fois avec le costume?

Encore une fois, tout a commencé pour moi au «Club de Montfermeil». Il y avait 5 personnes qui essayaient être homme-d´attaque. Les gars plus âgés et bien informés ont estimé que j’étais le plus courageux et que j’avais une capacité athlétique naturelle et très rapide. J’ai eu une chance et Alex Saia et Momo ont commencé à me former. C’était très difficile pour moi au début car ils m’ont vraiment poussé. J’ai dressé des chiens adultes portant uniquement des pantalons chiot. Bien sûr, je rentrais chez moi avec des hématome et ma mère était inquiète, en colère et confuse! J’ai donc commencé à entraîner les chiens à me mordre la main au lieu d’une manche. Je me souviens, un jour, j’ai enlevé la manche de la jambe et je ramassais le chien pour me mordre la main. J’ai réussi plusieurs fois mais finalement un chien a franchi la barrière et m’a mordu la jambe! J’ai été emmenée à l’hôpital, j’ai été soignée et j’ai repris l’entraînement! Hahahahahaa

Q4) À quand remonte votre première compétition et quel âge aviez-vous?

J’ai passé la sélection d´homme d´attaque au «Club Aulnay Sous Bois» et j’ai gagné la sélection pour être homme d´attaque. J’avais 18 ans.

Q5) Vous voici comme un jeune homme d´attaque de 18 ans. Qui était votre idole quand vous aviez 18 ans? Quelle technique avez-vous aimé? Quelles étaient vos figures inspirantes?

J’ai été très inspiré par Patrice Foucault, Michel Pechereau, Frédéric Beyer, Franck Blanchard et Jean Yves Vaiasso. J’espère que je n’ai laissé personne de côté! Hahaahaaa

Q6) Parler de technique – Pourquoi pensez-vous que votre technique est différente? Qu’est-ce qui a fait la différence?

Merci aux arts martiaux. J’ai commencé à faire du Muy Thai environ 7 ans avant l’entraînement des chiens. J’étais aussi très impliqué dans la boxe et le kung-fu. Je pense qu’il y a une traduction directe du flux des arts martiaux dans l’art d´homme d´attaque. Ils sont tous deux une forme d’art très fluide, bien sûr… lorsqu’ils sont exécutés correctement.

Q7) Pouvez-vous s’il vous plaît nous donner un exemple de certaines techniques que vous utilisez dans l´homme d´attaque qui ont été inspirées par votre implication dans les arts martiaux?

Oh! L’Esqueve, mouvements brusques de l´homme d´attaque qui perturbent le rythme ou l’équilibre en mouvement du chien, poussant le chien d’un côté – ma version et la mise en œuvre de ces mouvements sont toutes inspirées des arts martiaux. Par exemple, utiliser la trajectoire de course du chien pour pousser le chien dans la même direction tout en s’éloignant est une implémentation classique d’une technique de jiu jitsu.

Q8) Que diriez-vous des nombreux homme d´attaque aujourd’hui? Selon vous, qu’est-ce qui apportera la plus grande amélioration?

De nombreux homme d´attaque pensent aujourd’hui qu’un bon homme d´attaque se bat avec le chien. Ce comportement vient de l’ego. Il est très amusant de suivre le flux d’un chien, d’utiliser le mouvement du chien pour obtenir ce que vous voulez.

le flux d’un chien, pour utiliser le mouvement du chien pour obtenir ce que vous voulez.

Q10) Depuis que vous avez commencé, la technologie pour fabriquer une combinaison mordante a beaucoup changé. Quand avez-vous porté pour la première fois un costume Demanet?

Oui, le costume a beaucoup changé. J’ai porté un costume Demanet pour la première fois en 1998 et je l’ai aimé comme première sensation. Il semblait facile et naturel de se déplacer. Il a une grande protection et un excellent design. Cela semblait juste et naturel. Quand tu sais, tu sais!

Q11) Vous avez acheté Demanet à Henryk Colette Demanet en 2015. Quelles nouvelles idées de fabrication avez-vous apportées?

En fait, peu de choses ont changé sur cet aspect. C’est parce que c’était un excellent produit, reste un excellent produit. Il a été conçu de la bonne façon dès le début.

Q12) Comment voyez-vous Demanet grandir à l’avenir?

Je pense que nous nous concentrerons sur deux grands domaines – un, une chaîne d’approvisionnement et de fabrication qui se concentrera sur la confection de costumes pour le travail militaire et policier … et deux, un processus d’approvisionnement / de fabrication qui fera un travail personnalisé comme maintenant pour le travail sportif. Et nous avons d’autres idées de nouveaux produits.

Q13) Vers combien de pays envoyez-vous des combinaisons Demanet?

Nous sommes partout. Nous fournissons des combinaisons à la police, à la défense ainsi qu’aux particuliers qui font du sport. Dans tous les endroits où il y a une implication active des chiens de protection, nous sommes là.

Q14) Quelqu’un vous a demandé et a montré de l’intérêt pour faire un film de votre vie. Veuillez nous parler de vos projets de film?

Hahahaha… .Oui. Hahahaha. Un producteur français veut faire un film de ma vie. On m’a également donné un script (un curieux!) Mais je n’ai pas beaucoup de temps pour m’impliquer.

Q15) Quel événement se démarque pour vous en tant que formateur dans une compétition au lieu d’homme d´attaque?

C’était le French Ring Selectif en 2005! Mon chien ‘Shaft des Contes Hoffman’ a été sélectionné pour le FR Selectif et nous étions 18ème. Cependant, j’ai également été sélectionné comme homme d´attaque! Cela ne c’est jamais produit dans l’histoire.

Q16) Wow! Alors, qu’avez-vous décidé de faire?Être formateur ou à un homme d´attaque?

Hahahaa. ‘Shaft’ était un chien fantastique. Très fort avec un très grand impact. J’ai décidé de leurrer dans la compétition.

Q17) Après toutes ces années d´homme d´attaque  et d’entraînement, pouvez-vous nous donner le nom d’un chien qui vous a intimidé d’une manière ou d’une autre? Avez-vous eu peur d’un chien?

Nan! Je n’ai jamais eu peur. Je n’ai pas eu peur dans la sécurité d’un costume et je n’ai pas eu peur de ne pas porter de costume. Je suis prêt à combattre le chien s’il veut me battre.

Q18) Après avoir vu et travaillé avec autant de chiens, avez-vous une idée de créer votre propre chenil?

Pas moi. Pas le temps! Je fais quelques élevages avec mes amis – je les aide simplement sous les noms de chenil: la roche de l’empreur, le chemin de lusitanes et des cros monsois.

Q19) Quels changements voyez-vous chez les chiens maintenant par rapport au passé? Veuillez nous le dire dans un sens très général.

Ah! Dans le passé, de nombreux malinois étaient généralement très forts, probablement parce que les hommes d´attaques étaient plus durs. Il était absolument nécessaire qu’un chien soit vraiment fort pour réussir dans ce sport. Malheureusement, l’élevage est devenu une entreprise. Je pense que la politique a également comploté dans tout cela en repoussant les vrais hommes d´attaques qui peuvent vraiment tester un chien. Tous ces éléments ont conspiré ensemble.

Q20) Quel a été votre meilleur événement en 2018 avec votre chien?

Sans hésitation c’est la sélection de mon chien Electra pour la French Ring Cup à Narbonne. C’était fantastique!

HISTOIRE DE DEMANET

By | Non classifié(e) | No Comments

France, année 1987.

Henryk Demanet, jeune passionné du monde canin qui vivait pour son hobby malgré son emploi, a décidé un jour de lancer un projet, initialement non pour gagner de l’argent, si non pour lui-même. Un matin dans son garage, Henryk commença à faire un costume d´homme d´attaque, car à ce moment-là, les costumes d´homme d´attaque ne répondaient pas en tout point aux attentes de Henryk. Henryk a vu qu’il était nécessaire de créer des costumes plus faciles à porter, avec des protections et un design. Alors il pensa à son costume idéal. C´était la naissance de : « Costumes Demanet ».

Henryk Demanet à son entraînement avec un costume classique Demanet.

Quelque temps plus tard, en raison de l’approbation de divers clubs canins et de grands leaders du monde de la formation canine, Henryk commença à consacrer tout son temps à la production de costumes Demanet, la demande augmentant progressivement, il était associé à sa compagne Colette Demanet et officiellement était fondé « Demanet International ».


Espagne, année 2002.

Après 15 ans en France et à la recherche de nouvelles opportunités, Henryk et Colette décident de transférer leurs idées et leur entreprise sur le marché espagnol. Une fois consolidé sur le nouveau marché et forts de l’expérience du secteur international, ils décident qu’il est temps de changer de visage pour Demanet Costumes. Ce qui a conduit à la fondation de Demanet International S.L.


Espagne, année 2015.

En raison de la retraite bien méritée de Henryk et de Colette, le compte à rebours de Demanet International Evolution commence.

Hervé Mavuanga a toujours porté la marque DEMANET . Au-delà d´une histoire de sponsoring c´est un partage de valeurs et de vision du « canin » qui a toujours rapproché Hervé de DEMANET.

Hervé Mavuanga à son entraînement avec un costume original Demanet.

Et c’est donc à ce moment précis qu’apparaissent deux personnes qui vont tout changer. Des gens avec des valeurs, partageant la même passion, avec de grandes idées et un avenir pour Demanet. Julie et Hervé Mavuanga qui ont vu l’opportunité, l’ont saisie et continuent l’héritage de Demanet.

20° Championnat de France Mondioring

By | Non classifié(e) | No Comments

Cette manifestation canine se déroulera, avec l’accord de l’Association Canine Territoriale des Deux-Sèvres et sous direction de la Commission d’Utilisation Nationale de la Société Centrale Canine, dans les jardins de l’Abbaye Royale de CELLES-sur-BELLE

24 may., 14:00 – 26 may., 17:00
Celles-Sur-Belle, Poitou-Charentes, France